L’activité physique est définie par l’Organisme Mondiale de la Santé comme « l’ensemble des mouvements corporels produits par la contraction des muscles squelettiques entraînant une augmentation de la dépense énergétique au-dessus de la dépense de repos ». L’activité physique désigne donc tous les mouvements que l’on effectue notamment dans le cadre des loisirs, sur le lieu de travail ou pour se déplacer d’un endroit à l’autre. Une activité physique d’intensité modérée ou soutenue a des effets bénéfiques sur la santé (2). Un rapport du Secretary of Health Washington dénombre en 2018 pas moins de 64 effets bénéfiques sur 25 variables de santé (3).

Le sport comprend un ensemble d’exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, et pratiqués en observant certaines règles précises. Selon la charte européenne du sport, le sport est défini comme “toutes formes d’activités physiques qui, à travers une participation organisée ou non, ont pour objectif l’expression ou l’amélioration de la condition physique et psychique, le développement des relations sociales ou l’obtention de résultats en compétition de tous niveaux” (4). Le sport est reconnu comme thérapie non médicamenteuse par la Haute Autorité de Santé depuis 2011.

La HAS a élaborer de nombreux guide valorisant la prescription d’activités physiques et sportives à des fins de santé (5).

(1) Organisation mondiale de la santé – Site internet. Lien

(2) Inserm – Activité physique : contextes et effets sur la santé. Rapport. Paris : Les éditions Inserm, 2008, XII – 811 p. – (Expertise collective). Lien

(3) Scientific Report – 2018 Physical Activity Guidelines – health.gov. Lien

(4) Recommandation N° R (92) 13 REV, du comité des ministres aux états membres sur la charte européenne du sport révisée. Lien

(5) Haute autorité de santé – Lien